Municipales 2020 : les résultats des benjamins des élections

, modifié à
  • A
  • A
AFP
Sur les quatre benjamins de ces élections municipales, seul un seul revêtira l'écharpe du maire. © AFP
Partagez sur :
Le premier tour des élections municipales, dimanche soir, était pour ces quatre très jeunes candidats une première occasion de se confronter au jugement des électeurs. Tous n'ont pas réussi ce baptême du feu.

Ils étaient quatre, âgés de 18 à 21 ans : les candidats les plus jeunes aux élections municipales ont connu leur baptême du feu, dimanche soir. Entre le francilien à peine majeur qui termine sous la barre des 5% et le jeune étudiant en philosophie qui va devenir le maire d'une petite ville de Haute-Saône, ces candidats ont connu des fortunes diverses.

Victor Pailhac, 18 ans, Conflans-Saint-Honorine (Yvelines)

Étudiant en philosophie à la Sorbonne, Victor Pailhac se présentait à Conflans-Saint-Honorine, dans les Yvelines. Le jeune homme de 18 ans était tête de liste sous la bannière Révolution écologique pour le vivant, parti écologiste et antispéciste fondé par le journaliste Aymeric Caron. Il a rassemblé 4,22% des voix, un score qui ne lui permet pas de se présenter au second tour.

Hugo Biolley, 18 ans, Vinzieux (Ardèche)

Hugo Biolley pouvait aussi se présenter de justesse aux élections municipales. D'ailleurs, à Vinzieux, un village ardéchois de 450 habitants, le maire sortant ne se représentait pas ; cet étudiant en sciences politiques à Grenoble se portait donc candidat pour recréer du lien social dans sa commune, qui ne compte ni école ni commerce. "Il vaut mieux un maire jeune qui soit motivé et qui ait envie d’apprendre, qu’un maire plus vieux qui n’ait pas cette motivation-là", a-t-il déclaré devant les caméras de TF1. Il a été élu avec 69,79% des voix et fera partie de la prochaine équipe municipale.

Athénaïs Michel, 21 ans, VIIIe arrondissement de Paris

Plus âgée parmi les plus jeunes, Athénaïs Michel est, en revanche, la plus jeune candidate à Paris. Cette étudiante en droit à Assas âgée de 21 ans a été choisie par Anne Hidalgo pour être à la tête de la liste "Paris en commun" dans le VIIIe arrondissement de Paris. Ce ne sont pas là ses débuts en politique, dans la mesure où Athénaïs Michel est la présidente du parti Allons Enfants, parti politique géré par des étudiants et des jeunes actifs âgés de 18 à 30 ans. Dimanche, dans cet arrondissement huppé qui vote à droite, elle a dépassé la barre des 10% des voix avec 10,14%. 

Dylan Demarche, 21 ans, Vellexon (Haute-Saône)

Lui aussi était en quelque sorte l’aîné des benjamins des élections municipales. Dylan Demarche est un étudiant en droit âgé de 21 ans. Il se portait candidat à Vellexon, commune de moins de 500 habitants située en Haute-Saône, dans laquelle il a grandi et est allé à l’école. À la tête d’une liste sans étiquette composée de cinq femmes et cinq hommes, il a rassemblé 61,03% des voix.