Macron s'exprimera le 14 juillet, "quelques jours" avant Castex à l'Assemblée

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron "s'exprimera à nouveau le 14 juillet, probablement dans le cadre d'un entretien à la télévision". © AFP
Partagez sur :
Le président de la République, Emmanuel Macron, "s'exprimera à nouveau le 14 juillet, probablement dans le cadre d'un entretien à la télévision". Une tradition qu'il avait supprimée. La déclaration de politique générale du nouveau Premier ministre Jean Castex devrait suivre quelques jours plus tard. 

Le chef de l'État tente de reprendre la main après la déroute des municipales. Emmanuel Macron "s'exprimera à nouveau le 14 juillet, probablement dans le cadre d'un entretien à la télévision", a annoncé son entourage à l'AFP, renouant avec une tradition présidentielle qu'il avait supprimée. Le chef de l'Etat avait prévu, après son interview dans les quotidiens régionaux jeudi, de reprendre la parole afin de préciser les grandes lignes de la politique qu'il compte appliquer pour la suite de son quinquennat, à deux ans de la présidentielle de 2022.

"La déclaration de politique générale du Premier ministre suivra"

Le Premier ministre qui avait, dans un premier temps, prévu d'annoncer son programme dès le milieu de la semaine prochaine dans sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée, devra attendre la prise de parole présidentielle. Il fera sa déclaration "quelques jours après", selon l'entourage d'Emmanuel Macron qui confirme ce qu'avait évoqué le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand. Première étape donc pour l'exécutif : "former un nouveau gouvernement pour lundi dans la journée", a annoncé à l'AFP l'Elysée, avec "une vingtaine de ministres et de ministres délégués". L'équipe dirigée par Edouard Philippe comptait 16 ministres, trois ministres délégués et 17 secrétaires d'Etat.

Selon un proche du chef de l'Etat, l'annonce devrait se faire "en deux temps", d'abord les ministres, puis les secrétaires d'État. L'entourage du chef de l'Etat a assuré qu'il y aurait "de nouveaux talents" et "des personnalités venues d'horizons différents". Répondant aux rumeurs sur une équipe resserrée autour de grands pôles principaux, Jean Castex a affirmé au JDD ne "pas être sûr que des périmètres trop étendus soient forcément la garantie d'une plus grande efficacité".