Législative partielle en Haute-Garonne : le candidat PS élu

  • A
  • A
Joël Aviragnet, a très largement battu son adversaire de la République en marche.
Joël Aviragnet, a très largement battu son adversaire de la République en marche. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :
Le candidat PS, Joël Aviragnet, a très largement battu son adversaire de la République en marche, avec 70% des suffrages. 

Le candidat du PS dans la 8e circonscription de la Haute-Garonne, Joël Aviragnet, a très largement battu son adversaire de la République en marche dimanche au 2e tour de la législative partielle, conservant le seul siège socialiste du département ayant résisté à la déferlante macroniste de juin 2017.

Joël Aviragnet, 52 ans, maire de la station thermale d'Encausse, recueille en effet 70,31% des suffrages, contre 29,69% pour Michel Montsarrat, candidat LREM, restaurateur et ancien rugbyman de haut niveau de 59 ans, selon les résultats transmis par la préfecture. Soit un écart de près de 10.000 voix (17.157 contre 7.246). L'abstention s'élève à 66,92%.

Un écart nettement plus important qu'en juin 2017. Dans cette circonscription du Comminge, largement rurale, entre Toulouse et le massif pyrénéen, fief de la présidente PS de la région Occitanie Carole Delga, Joël Aviragnet conserve donc son siège mais avec un écart bien plus important qu'en juin 2017, où il n'avait gagné que d'un cheveu (91 voix). Son adversaire LREM avait contesté sa victoire.

L'élection avait ensuite été annulée par le Conseil constitutionnel en raison de plusieurs irrégularités et parce qu'une commune n'avait pas transmis la liste d'émargement à la préfecture. Olivier Faure, prochain Premier secrétaire du PS, a aussitôt félicité dans un tweet le seul député socialiste de Haute-Garonne.