La ville de Marseille épinglée par la Chambre des comptes : "On ne va pas se laisser faire", prévient un maire LR

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La Chambre régionale des comptes a étrillé vendredi la gestion de la ville de Marseille. Des rapports "erronés", affirme Yves Moraine, maire LR des 6e et 8e arrondissements, au micro d'Europe 1. 

Des rapports "partiels, partiaux, et erronés". Yves Moraine, maire LR des 6e et 8e arrondissement de Marseille, n'a pas mâché ses mots quant aux deux rapports de la Chambre régionale des comptes qui étrillent la gestion de la ville, relayés vendredi. Du temps de travail des agents municipaux à l'état des écoles, la chambre pointe la situation financière "préoccupante" de la cité phocéenne. 

"Erreurs d'analyse"

Pour la majorité LR marseillaise, la publication de ces rapports explosifs à quelques mois des municipales est loin d'être un hasard. "Cela a été accéléré dans les dernières semaines pour être rendu à coup sûr avant les élections municipales", argue Yves Moraine au micro d'Europe 1. Il y voit des "erreurs d'analyse flagrantes" et pointe du doigt des "critiques subjectives qui portent sur les objectifs politiques de l'institution". D'après lui, les magistrats de la Chambre régionale des comptes ont pourtant "interdiction de s’y intéresser". 

Les rapports discutés le 25 novembre 

"J’invite l’opposition, les Marseillais et mêmes les magistrats de la Chambre régionale des comptes à être bien à l’écoute. On ne va pas se laisser faire, et nous le démontrerons lors du débat du 25 novembre", a-t-il prévenu. Les deux rapports, ainsi que les 28 recommandations qui les accompagnent, doivent en effet être examinés lors du prochain conseil municipal le 25 novembre.

Europe 1
Par Sophie Eychenne édité par Laetitia Drevet