Les popularités d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe stables durant l'été

, modifié à
  • A
  • A
Chez ls sympathisants de gauche, les jugements critiques envers Emmanuel Macron et Édouard Philippe progressent.
Chez ls sympathisants de gauche, les jugements critiques envers Emmanuel Macron et Édouard Philippe progressent. © Christophe Ena / POOL / AFP
Partagez sur :
Avec respectivement 34% et 38% d'opinions favorables, Emmanuel Macron et Édouard Philippe conservent un niveau de popularité comparable à celui de l'été dernier, en pleine affaire Benalla. 

La popularité d'Emmanuel Macron (34%) et celle d'Édouard Philippe (38%) sont stables sur un mois, selon un sondage BVA diffusé vendredi*. Le chef de l'État est exactement au même niveau que fin juillet, avec 66% (=) des personnes interrogées qui ont une mauvaise opinion de lui. Le Premier ministre perd pour sa part 1 point de bonnes opinions et 62% (+2) des Français interrogés ont une opinion négative de lui, selon cette enquête pour Orange, RTL et La Tribune.

Les jugements critiques à leur encontre progressent en revanche auprès des sympathisants de gauche, notamment du Parti socialiste, qu'il s'agisse d'Emmanuel Macron (-11 points de bonnes opinions chez les proches du PS) ou d'Édouard Philippe (-16).

Nicolas Hulot toujours plébiscité

La popularité du couple exécutif retrouve son niveau d'août 2018, mais la tendance était alors en forte baisse en pleine affaire Benalla. Si 40% des Français interrogés se disent opposés à l'action du chef de l'État et du gouvernement et 16% disent la soutenir, 44% attendent de voir quels en seront les résultats avant de se prononcer.

Nicolas Hulot (40%, -4) reste en tête des personnalités dont les Français souhaitent qu'elles aient plus d'influence, devant Nicolas Sarkozy (27%, -1) et Marine Le Pen (27%, +1). Xavier Bertrand perd 5 points à 25%.

*Enquête réalisée en ligne du 21 au 22 août auprès de 966 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.