"Hauts les coeurs" : dans une lettre, Philippe remercie la majorité d'"avoir fait bloc"

  • A
  • A
Après s'être adressé à sa majorité, Édouard Philippe va s'adresser aux Français, jeudi soir, sur TF1.
© LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
Dans une lettre adressée jeudi, le Premier ministre a exprimé sa "fierté" aux députés d'une "majorité solide" en insistant sur le "courage" des élus "en première ligne".

Fragilisé, mais "fier". Édouard Philippe a remercié jeudi les députés de la majorité d'avoir "fait bloc" lors du vote à l'Assemblée nationale sur les mesures de l'exécutif pour apaiser les "gilets jaunes", dans une lettre qu'il termine par un "hauts les coeurs !" manuscrit.

"Il nous reste beaucoup à faire". "Je tenais à vous dire ma fierté de pouvoir compter sur une majorité solide, qui sait faire preuve de sang-froid, de courage et de responsabilité dans les moments difficiles", écrit le chef du gouvernement, selon cette lettre. "Depuis 18 mois, beaucoup a été fait. Et nous pouvons en être fiers. Mais il nous reste beaucoup à faire. Je sais pouvoir compter sur vous pour poursuivre la mise en oeuvre du programme de réformes voulu par le président de la République et le gouvernement", ajoute encore Édouard Philippe. "Je sais la dureté des confrontations dans certains territoires", écrit-il, exprimant sa "totale solidarité" à des élus "en première ligne", dans un courrier terminé par une mention manuscrite: "Merci ! Et hauts les cœurs !". 

 

Abandon de la hausse de taxe carbone. L'Assemblée nationale a approuvé mercredi par 358 voix contre 194 les mesures annoncées par Édouard Philippe en réponse à la crise des "gilets jaunes", à l'issue d'un débat de près de cinq heures dans l'hémicycle. Lors de sa déclaration sur "la fiscalité écologique et ses conséquences sur le pouvoir d'achat", objet du vote, le Premier ministre a défendu mercredi notamment l'abandon dans le budget 2019 de la hausse de la taxe carbone et le gel des tarifs du gaz et de l'électricité cet hiver.

Une interview sur TF1 jeudi à 20 heures

En pleine crise politique des "gilets jaunes", le Premier ministre a prévu de s'exprimer, jeudi soir, au 20 Heures de TF1, à deux jours d'une nouvelle mobilisation qui s'annonce tendue à Paris.