Grève du 5 décembre : les ministres se préparent lors d'un séminaire gouvernemental

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
A quelques jours de la grève du 5 décembre, le gouvernement se réunit dimanche à Matignon autour d'Edouard Philippe, pour un séminaire de travail. Objectif : resserrer les rangs, harmoniser la communication et préparer l'après de cette mobilisation qui s'annonce massive. Le Premier ministre détaillera de nouveau la réforme et son calendrier. 

Derniers calages avant la grève. Le gouvernement se réunit au grand complet dimanche, en fin d'après midi à Matignon, pour un séminaire gouvernemental, à quatre jours du mouvement du 5 décembre. L'occasion de rappeler à chacun la partition de l’exécutif, alors qu’un sondage Ifop pour le JDD révèle que 76% des sondés veulent une réforme des retraites mais ne font pas confiance au pouvoir en place pour la mener. L'heure n'est définitivement plus aux couacs sur le contenu de la réforme des retraites.

Avec ce séminaire gouvernemental, Edouard Philippe veut d'abord harmoniser la communication du gouvernement, comme il l'a fait avec les députés macronistes en début de semaine. Les élus avaient reçu des éléments de langage en marge d'une réunion avec le chef de la majorité. "Il faut qu'on reste compacts", dit un ministre. 

Préparer l'après 5 décembre

En clair : finies les prises de paroles à contre temps les uns et des autres. Pour cela Edouard Philippe va détailler la réforme et le calendrier, en attendant qu'il rende ses arbitrages d'ici quinze jours. Le gouvernement veut aussi se montrer actif alors que les Français se préparent à la grève. Si à Matignon, on considère que la pression est un peu redescendue depuis la prise de parole du Premier ministre en forme de déminage cette semaine, ce séminaire servira aussi à préparer tant la journée du 5 décembre que l'après, dans les transports, les hôpitaux ou encore chez les forces de l'ordre... Mais sans fébrilité assure un ministre : "le 5 décembre sera moins difficile à gérer que le mouvement des gilets jaunes".

 

Europe 1
Par Hadrien Bect, édité par Mathilde Durand