Grand débat : près de deux millions de contributions en ligne

  • A
  • A
"1.932.881 contributions" ont été faites sur la plateforme en ligne du grand débat, a indiqué Sébastien Lecornu mardi.
"1.932.881 contributions" ont été faites sur la plateforme en ligne du grand débat, a indiqué Sébastien Lecornu mardi. © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
Sébastien Lecornu, coanimateur du grand débat, a indiqué mardi que près de 2 millions

Près de deux millions de contributions ont été déposées sur la plateforme en ligne du grand débat national, selon des chiffres "quasi-définitifs" annoncés mardi par le ministre coanimateur de la consultation, Sébastien Lecornu, devant l'Assemblée nationale.

Plus de 475.000 contributeurs. "C'est en effet 1.932.881 contributions sur la plateforme en ligne pour 475.439 contributeurs en direct sur la plateforme", a-t-il détaillé. Chaque contributeur ayant en moyenne contribué quatre fois. Ce sont par ailleurs, 10.452 réunions d'initiative locale (RIL) qui ont été organisées sur le territoire entre la mi-janvier et la mi-mars et "80% des comptes-rendus de ces RIL nous sont remontés", a-t-il poursuivi.

 

L'investissement des élus locaux. Le ministre des Collectivités territoriales a salué "l'implication des maires quelle que soit leur couleur politique" dans ce grand débat national lancé par l'exécutif pour sortir de la crise des "gilets jaunes". "16.000 cahiers citoyens" ont été ouverts dans les mairies et 60% des réunions ont été organisées par des élus locaux, a-t-il fait valoir. "Le débat n'est pas complètement terminé, des Conférences régionales citoyennes se tiendront encore, notamment en métropole, mais surtout en outremer, le week-end prochain", a poursuivi Sébastien Lecornu.

L'analyse des données a débuté et "ces données sont complètement disponibles en toute transparence pour toutes les formations politiques, tous les syndicats, tous les corps intermédiaire", a-t-il dit. Les réunions et contributions en ligne ont pris fin le week-end dernier et les premières annonces de l'exécutif à l'issue du débat sont attendues mi-avril.