Grand débat national : Chantal Jouanno promet des salles qui ne seront "jamais fermées"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invitée de la matinale d'Europe 1, lundi, la présidente de la Commission nationale du débat public Chantal Jouanno a assuré que la sécurité présente que le grand débat national se ferait avec des salles ouvertes.
INTERVIEW

C'est un débat sensible qui s'apprête à être mené jusqu'à mi-mars : les Français sont invités à participer au grand débat national décidé par le gouvernement et mené par la Commission nationale du débat public (CNDP), présidée par Chantal Jouanno. "On a fait beaucoup de débats publics sur des sujets très sensibles. Chez nous, les salles ne sont jamais fermées", a-t-elle précisé à propos de la sécurité de ces échanges, lundi, au micro d'Audrey Crespo-Mara sur Europe 1.

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"Pas de sécurité pour fermer des salles". "Si on commence à fermer les salles, on n'est plus dans du débat public", a-t-elle prévenu, alors que certains garants de la bonne tenue des débats ont exprimé leur peur en matière de débat public. "Il peut y avoir de la sécurité, mais jamais pour fermer des salles."

Pas de fermeture au débat sur le mariage pour tous. Sur Europe 1, Chantal Jouanno a aussi précisé les contours de ce grand débat, en particulier sur une possible réouverture des échanges sur le mariage pour tous : "Peut-être que nos concitoyens voudront le faire. Nous n'interdisons aucun thème. C'est ensuite au gouvernement de décider ce qu'il en fera", a-t-elle assuré.

La présidente de la CNDP a garanti l'absence de censure sur le mariage pour tous, légalisé en 2013 : "Si des personnes veulent organiser une réunion pour rouvrir ce débat, elles sont parfaitement libres de le faire."

Europe 1
Par Thibaud Le Meneec