"Gilets jaunes" : où seront les premières "Maisons France Service" ?

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Promesse d'Emmanuel Macron après le "grand débat", les "Maisons France Service" doivent permettre de rapprocher les Français de leurs services publics. Après une rude sélection, Matignon doit annoncer le nom des premiers sites à obtenir ce nouveau label.

Ce n’est pas la promesse d’Emmanuel Macron qui a le plus marqué les esprits. Mais sur le terrain, c’est peut-être l’une des plus attendues. Après le "grand débat national", lancé pour répondre à la crise des "gilets jaunes", le chef de l’Etat avait annoncé la création des "Maisons France Services", un lieu rassemblant obligatoirement neuf grandes administrations. Un an après le début du mouvement des "gilets jaunes" Matignon doit annoncer ce vendredi le nom des premiers sites à obtenir ce nouveau label. Il y en aura un peu plus de 400 et ouvriront à partir du 1er janvier 2020. 

Poitiers, Rennes et Trappes parmi les premières

Il y a eu plus de 700 demandes de labellisation, après remontées d'informations par les élus locaux puis une phase d'audit, les premières villes retenues pour accueillir ces nouvelles "Maisons France Services" seront, par exemple, Poitiers, Rennes, Trappes (Yvelines), Valréas (Vaucluse), ou encore La Seyne-sur-Mer, dans le Var. Voilà cinq noms parmi les plus de 400 qui vont figurer dans cette première vague. Mais ce n'est qu'une première étape, puisque l'objectif fixé par Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des Territoires, est d'une Maison France Services par canton, soit environ 2000 dans tout le pays d'ici à 2022.

Pour être retenues, les villes ont dû répondre à une charte de qualité bien plus stricte que celle des "maisons de service au public" créées par le gouvernement Valls en 2014. Ces nouvelles structures réuniront des services de la CAF, de la Poste ou encore de Pôle Emploi, mais aussi de mais ministères : Justice, Intérieur et Bercy, pour vos questions sur les impôts par exemple. Et puis, en plus, en fonction des besoins locaux, certaines auront également un distributeur automatique de billets de banque ou permettront d'acheter des billets SNCF.

Europe 1
Par Aurélien Fleurot, édité par Ugo Pascolo