Gilbert Collard, candidat aux européennes : "L'activité à l'Assemblée nationale est complètement sclérosée"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le député du RN à l'Assemblée nationale a expliqué à Audrey Crespo-Mara sur Europe 1, pourquoi il se présente aux élections européennes. "Je ne vais pas aux européennes pour prendre ma retraite", assure-t-il.
INTERVIEW

Alors qu'il est au cœur de son deuxième mandat en tant que député à l'Assemblée nationale, Gilbert Collard semble lassé. "Il n'y a pas de débat, il n'y a pas de vie parlementaire", décrit le député du Rassemblement national dans le Gard au micro d'Audrey Crespo-Mara sur Europe 1. D'après lui, "l'activité à l'Assemblée nationale est complètement sclérosée".

Son premier mandat, sous François Hollande, "était vivant", se souvient-il. "Il y avait des députés qui avaient l'expérience du Parlement, qui malgré la rigidité de leurs idées, débattaient, discutaient. Il y avait une vie parlementaire." Aujourd'hui, il perçoit l'hémicycle comme "le Club Med". Il explique cela par le fait que "la plupart" des députés de La République en marche "n'ont pas été préparés à la vie politique". "Ils auraient pu être bons lors d'un deuxième mandat mais comme ils ne seront pas réélus, malheureusement, on n'a qu'une expérience et elle est très sinistre", lâche-t-il avec ironie.

"Je ne vais pas aux européennes pour prendre ma retraite"

C'est ce qui l'a poussé à se présenter sur la liste RN, menée par Jordan Bardella, pour les élections européennes. "Je ne vais pas aux européennes pour prendre ma retraite", assure-t-il. Il y voit plutôt un moyen de faire barrage à la politique d'Emmanuel Macron : "J'ai envie d'aller à l'Europe parce que je ne veux pas qu'Emmanuel Macron puisse gagner les élections européennes, ce qui lui donnerait un blanc-seing qui nous ferait saigner." En cas de victoire de LREM lors de ce scrutin, le chef de l'État "se croirait tout permis", estime Gilbert Collard.

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Selon les derniers sondages, le RN est en tête des intentions de vote, talonné par LREM, pour ces élections européennes. La liste de la majorité dans cette campagne est emmenée par Nathalie Loiseau qui "n'est quand même pas la candidate idéale", juge Gilbert Collard, qui appelle les électeurs à se déplacer aux urnes : "Le vote est le moyen démocratique de s’exprimer donc il faut aller voter. Là, c’est presque botter."