"François Fillon aime profondément l'argent", selon Gérard Davet et Fabrice Lhomme

  • A
  • A
Gérard Davet Fabrice Lhomme 3:14
Les journaliste Gérard Davet et Fabrice Lhomme publient "Histoire secrète de la droite française" © Europe 1
Partagez sur :
Les deux journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme publient "Histoire secrète de la droite française", qui regroupe leurs enquêtes "La haine, les années Sarkozy" et "Apocalypse, les années Fillon". Invités de "Ça fait du bien" mardi, ils expliquent que c'est le goût de l'argent qui a fait rester François Fillon cinq ans à son poste de Premier ministre, malgré ses querelles avec Nicolas Sarkozy.
INTERVIEW

Les deux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme compilent leurs enquêtes "La haine, les années Sarkozy" et "Apocalypse, les années Fillon". dans leur nouveau livre intitulé Histoire secrète de la droite française. Un ouvrage qui raconte l'implosion de la droite française, sur fond d'affaires judiciaires. Invités de Ça fait du bien mardi, ils expliquent que, selon les politiques de droite interrogés, François Fillon serait resté Premier ministre du président Nicolas Sarkozy pendant cinq ans, malgré la haine mutuelle que se portent les deux hommes, à cause du salaire de 15.000 euros mensuels. 

"François Fillon a l'argent honteux"

Pour les deux journalistes politiques, le rapport à l'argent de l'ancien président et de son ancien Premier ministre sont radicalement différents. "Chez Nicolas Sarkozy, l'argent n'est pas honteux. Il l'assume. Il est très content de revendiquer qu'il est administrateur de plein de groupes et qu'il gagne plein d'argent avec ses conférences. Il est très content de ça", expliquent-ils.

"Tandis que François Fillon a l'argent honteux, caché, un peu secret", distinguent Gérard Davet et Fabrice Lhomme. "Rachida Dati, qui le connaît bien, nous le dit remarquablement. Et même Jean-Louis Debré nous en parle bien. Ils le comparent à un notaire de province qui cache un petit peu son argent."

"Quand on n'est plus Premier ministre, on perd un style de vie"

Selon les deux journalistes, ce trait de caractère de François Fillon est "évident" pour tous "ceux qui le connaissent intimement". "C'est quelqu'un qui adore les belles fringues. On a vu avec Robert Bourgi que ça lui coûtera cher. Il adore les belles montres, il adore les belles voitures. Il adore aussi les derniers gadgets", complètent-ils.

D'autant que le mode de vie de François Fillon, père de 5 enfants, qui vit dans un château, lui coûte cher. "C'est quelqu'un qui aime profondément l'argent et qui, en plus, en a besoin", expliquent les auteurs de plusieurs enquêtes sur la droite française. "Quand on est Premier ministre à Matignon, on gagne grosso modo 15.000 euros net par mois. Et quand on n'est plus Premier ministre, on perd tout ça. Donc on perd un style de vie et un rythme de vie."

"L'intérêt de la France" et "l'intérêt du pouvoir"

Ce qui expliquerait, selon Gérard Davet et Fabrice Lhomme, que François Fillon n'ait pas quitté son poste pendant tout le quinquennat de Nicolas Sarkozy. "C'est Roselyne Bachelot qui nous le dit. Et c'est ce qui a motivé d'ailleurs sa séparation d'avec François Fillon, entre autres", estiment-ils. 

"Nous ne sommes pas dans le 'tous pourris'", préviennent cependant les deux journalistes. "Ils ont tous un intérêt commun, qui est celui de défendre la France, et l'intérêt global de la France. C'est vrai. Mais, à côté de ça, il y a aussi l'intérêt pour le pouvoir". D'autres révélations sur les membres du gouvernement sous Nicolas Sarkozy sont à lire dans Histoire secrète de la droite française. Gérard Davet et Fabrice Lhomme annoncent également un prochain livre sur Emmanuel Macron, qui pourrait sortir à l'automne.

Europe 1
Par Alexis Patri