Européennes : on a assisté au tournage du clip de campagne de Francis Lalanne

, modifié à
  • A
  • A
Francis Lalanne estime qu'on essaye de "discréditer" sa liste.
Francis Lalanne estime qu'on essaye de "discréditer" sa liste. © Sipa
Partagez sur :
Le chanteur Francis Lalanne s'engage dans la campagne des élections européennes avec sa liste "Alliance jaune". Europe 1 était là pendant le tournage du clip de campagne.
REPORTAGE

"Silence, ça tourne." Devant les caméras d'un studio de télévision de Saint-Denis, Francis Lalanne enregistre son texte. Le chanteur tourne là un clip un peu particulier dans sa longue carrière : celui d'"Alliance jaune", la liste de "gilets jaunes" qu'il mène en vue des élections européennes du dimanche 26 mai.

Lalanne met un "carton jaune au système"

Dans son pull jaune fluo qu'il ne quitte plus, le chanteur scande "carton jaune à Macron, carton jaune au système" : "Nous, on a une nouvelle offre, qui s'appelle la démocratie", défend-il auprès d'Europe 1. "La démocratie, ce n'est pas décider qui va décider pour un peuple. La démocratie, c'est décider. Pour nous, les européennes sont le point de départ de ce projet." 

Le chanteur de 60 ans partage avec ses colistiers, pas tous à l’aise, les 90 secondes de leurs deux clips qui seront diffusés sur le service public. Au total, 19 listes bénéficieront gratuitement de ces vidéos réalisées par France télévisions. Les autres, souvent les grands partis, ont eux-mêmes produit leurs films. Là encore, le système est injuste, selon Lalanne : "Plus on est petit, plus on devrait avoir de temps de parole. L'égalité selon le régime actuel, c'est 'plus on est puissant, plus on a la parole'."

"On est en train de monter dans les sondages"

De son côté, le Conseil supérieur de l'audiovisuel promet de veiller au grain. Tous les clips seront d’ailleurs validés avant leur diffusion, avec une visibilité maximale et égalitaire à une heure de grande écoute.

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Francis Lalanne et ses amis "gilets jaunes" pensent qu’ils renforceront une dynamique déjà en leur faveur : "Vu l’acharnement que l'on met en ce moment à essayer de nous discréditer, quelque part, on est en train de monter dans les sondages, oui." Selon le dernier rolling de l'Ifop pour Paris-Match, les trois listes "gilets jaunes" cumulent 1% d'intentions de vote.