Européennes : le RN et LREM en tête des intentions de vote des jeunes, selon l'Ifop

, modifié à
  • A
  • A
Le RN et LREM sont en tête des intentions de vote des 18-25 ans pour les européennes.
Le RN et LREM sont en tête des intentions de vote des 18-25 ans pour les européennes. © PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :
Selon une enquête de l'Ifop publiée ce jeudi, les 18-25 ans voteraient autant pour la liste du Rassemblement national que celle de La République en marche, lors des élections européennes du 26 mai prochain.

L'Ifop a dévoilé une nouvelle enquête, ce jeudi, dans lequel l'institut indique ce que devrait être le vote des jeunes lors des élections européennes, à la fin du mois de mai. Le duo RN-LREM, qui se dispute la première place, arrive en tête des intentions de vote. Mais l'abstention des jeunes pourrait une nouvelle fois battre des records.

Le RN et LREM en tête, EELV complète le podium

Selon l'Ifop, les listes conduites par Jordan Bardella (RN) et Nathalie Loiseau (LREM) pointent toutes deux à 19% d'intentions de vote, soit entre deux et cinq points de moins que les sondages sans restriction d'âge. La troisième marche du podium est occupée par Europe-Écologie Les Verts, avec 16% des intentions de vote, soit plus du double par rapport au dernier sondage OpinionWay/Tilder (7%), chez l'ensemble des Français.

Les jeunes "sanctionnent beaucoup plus fortement les anciens partis de gouvernement", selon Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop. Chez les jeunes, la liste conduite par François-Xavier Bellamy (LR) recueillerait 9% des suffrages, tandis que la liste menée par Raphaël Glucksmann (PS-Place publique) plafonnerait à 4% (respectivement 14% et 5,5% chez l'ensemble des Français).

Des chiffres différents de ceux de la dernière élection présidentielle. En 2017, lors du premier tour, 30% des 18-24 ans avaient voté pour Jean-Luc Mélenchon, contre 21% pour Marine Le Pen et 18% pour Emmanuel Macron, selon l'Ipsos.

Une abstention massive

Mais ce qui frappe avant tout dans cette enquête, c'est le niveau d'abstention attendu. La participation des 18-25 ans serait de seulement 23%, contre plus de 40% chez l'ensemble des Français. Le taux d'abstention s'expliquerait principalement par le fait que les jeunes considèrent que les élections ne changeront rien à la société (23%) ou à leur situation (20%), parce qu'ils seront en week-end, congé ou déplacement (22%) ou par méconnaissance des candidats et listes (20%). Aux précédentes élections européennes de 2014, 25% des 18-24 ans s'étaient déplacés aux urnes, selon une étude post-électorale du Parlement européen.