Coronavirus : pour Emmanuelle Wargon, il est "trop tôt pour parler d'un passeport vaccinal"

  • A
  • A
Emmanuelle Wargon estime qu'"on est sur la bonne voie" sur la vaccination. 1:56
Emmanuelle Wargon estime qu'"on est sur la bonne voie" sur la vaccination. © Europe 1
Partagez sur :
Invitée dimanche d'Europe 1, la ministre du Logement Emmanuelle Wargon a assuré que la mise en place d'un passeport vaccinal pour accéder à certains lieux n'était pas à l'ordre du jour. Selon elle, il est "trop tôt" pour évoquer la mise en place d'un tel dispositif. 
INTERVIEW

Cette hypothèse irrite d'ores et déjà une partie de l'opposition. Dimanche, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen s'est dite "extrêmement contre" l'idée d'un passeport vaccinal, tout comme le député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan. Invitée d'Europe 1, la ministre du Logement Emmanuelle Wargon estime de son côté qu'il est "trop tôt" pour parler d'un tel dispositif. 

"C'est trop tôt pour parler d'un passeport, sachant que les vaccins sont encore en phase d'installation, que les premières doses arrivent", indique la ministre. "La vaccination n'est pas encore en libre accès, puisqu'on a choisi des catégories de population qui vont y avoir accès d'abord car plus fragiles, donc ce n'est pas le moment de dire qu'il y a une France à deux vitesses entre ceux qui vont être vaccinés et ceux qui ne le seront pas". 

Vaccination : "On est sur la bonne voie"

Dimanche, le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Clément Beaune a affirmé que la France était "réticente" sur la mise en place d'un passeport vaccinal communautaire, estimant que la question ne doit pas être au menu du Conseil européen de la semaine prochaine. Selon un sondage Ifop publié dans Le Parisien, l'idée d'un "passeport vaccinal" pour accéder à certains lieux fait son chemin, avec notamment 62% d'avis favorables pour prendre l'avion, 52% pour les transports en commun, 60% des personnes interrogées pour que les visites rendues aux personnes vulnérables dans les hôpitaux et dans les Ehpad.

Concernant la politique de vaccination prévue par le gouvernement, Emmanuelle Wargon estime qu'"on est sur la bonne voie". "On avait promis une accélération qui est en train de se mettre en place", assure-t-elle. 

Europe 1
Par Antoine Terrel