Coronavirus : le variant britannique représente 20% à 25% des contaminations en France

, modifié à
  • A
  • A
Le variant britannique est responsable de 4% à 5% des infections en France.
Le variant britannique est responsable de 4% à 5% des infections en France. © DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :
Olivier Véran a indiqué jeudi, lors d'une conférence de presse, que le variant britannique du coronavirus représente actuellement environ 20% à 25% des contaminations en France. Mais le ministre de la Santé a précisé que cela ne rend pas sa diffusion "inéluctable".  

Lors d'un point sur la situation sanitaire jeudi, essentiellement consacré à la diffusion des variants du coronavirus sur le territoire, le ministre de la Santé Olivier Véran a fait le point sur la mutation britannique du Covid. "Le variant britannique est responsable de 20% à 25% des infections" en France actuellement, a-t-il indiqué. Si la propension de cas positifs à ce variant "augmente de 50% toutes les semaines", sa diffusion n'est toutefois "pas inéluctable", a-t-il ajouté. 

Les variants sud-africain et brésilien responsables de 4% à 5% des contaminations

Le ministre a par ailleurs défendus les moyens de diagnostique dont la France est dotée, annonçant la généralisation prochaine des "PCR multiplexes", un séquençage accéléré qui permettra de repérer rapidement les cas de Covid-19 correspondant à l'un des variants.

Par ailleurs, Olivier Véran a également fait le point sur les variants sud-africain et brésilien, qui circulent eux-aussi sur le territoire. Le ministre indique que ces derniers représentent 4% à 5% des contaminations recensées dans le pays. Ces estimations sont basées sur 17.000 tests qui se sont avérés positifs dans les 4 jours précédent la conférence de presse.