Commission européenne : Thierry Breton assure préparer "dès à présent" ses auditions au Parlement européen

  • A
  • A
Thierry Breton a été proposé par Emmanuel Macron pour devenir commissaire européen.
Thierry Breton a été proposé par Emmanuel Macron pour devenir commissaire européen. © Europe 1
Partagez sur :
Proposé par Emmanuel Macron pour devenir le prochain commissaire européen, après l'échec de Sylvie Goulard, l'ancien ministre Thierry Breton se dit "très honoré" et assure qu'il se "consacre dès à présent à la préparation des auditions compétentes du Parlement européen".

"Je suis très honoré de la confiance qui m'est accordée par le président de la République Emmanuel Macron et par la présidente élue de la Commission européenne, Mme Ursula von der Leyen." Deux semaines après le rejet de sa candidate initiale, Sylvie Goulard, par le Parlement européen, Emmanuel Macron a proposé jeudi Thierry Breton comme nouveau membre français à la Commission européenne. PDG du groupe informatique Atos et ex-ministre de l'Economie, l'intéressé a réagi peu après dans une déclaration transmise à l'AFP. "Je mesure, pour l'Europe et pour tous nos concitoyens européens, l'importance des enjeux associés à ce portefeuille pour l'avenir de notre continent", a-t-il déclaré.

Thierry Breton, 64 ans, se "consacre dès à présent à la préparation des auditions auprès des commissions compétentes du Parlement européen", a-t-il assuré. Désormais, le nouveau candidat va devoir convaincre les eurodéputés d'ici fin novembre. Il devra d'abord passer devant la commission parlementaire des affaires juridiques, chargée de se prononcer sur les éventuels conflits d'intérêts des futurs commissaires. Cette commission a déjà évincé le Hongrois Laszlo Trocsanyi et la Roumaine Rovana Plumb. Ensuite, Thierry Breton sera auditionné par les eurodéputés, qui doivent donner leur accord, comme Sylvie Goulard avant lui.