Claire Chazal : "J'ai toujours senti la distance que Jacques Chirac établissait avec moi"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Parce qu'elle avait écrit un livre sur son grand rival, Edouard Balladur, la journaliste Claire Chazal a expliqué vendredi sur Europe 1 avoir toujours essuyé une certaine froideur de la part de Jacques Chirac.
RÉACTION

"Il a accompagné les journaux de 20 heures de TF1 pendant un quinquennat, un septennat et même avant." Vendredi, Claire Chazal était l'invité de "Culture médias" sur Europe 1 pour parler de son expérience en tant que journaliste politique avec Jacques Chirac, décédé jeudi à l'âge de 86 ans. 

"J'avais écrit un livre sur Balladur et il me mettait dans ce clan"

Et l'ancienne présentatrice du JT se souvient d'une certaine froideur. "J'ai toujours senti qu'il y avait une forme de distance qu'il établissait avec moi. J'avais plus de proximité avec Bernadette Chirac." La raison de cette retenue ? "J'avais écrit un livre sur Edouard Balladur et il me mettait dans ce clan", devine Claire Chazal. "Il pensait qu'à TF1, peut-être qu'il y avait un soutien à Edouard Balladur."

Au-delà de cette relation très personnelle à l'ex-homme d'État, que la présentatrice n'a jamais interviewé en tant que président mais toujours comme candidat, Claire Chazal se souvient d'un "homme complexe, mystérieux, chaleureux et parfois distant". "C'est quelqu'un qui avait un souffle, une humanité. C'était un homme de culture, même s'il le cachait par pudeur", complète-t-elle.

Écoutez "Chirac, une histoire française"

Europe 1 revient dans un podcast évènement intitulé "Chirac, une histoire française" sur la vie et la carrière de Jacques Chirac, 22e président de la République à travers des analyses, des récits et des témoignages puisés dans nos archives et produits par la rédaction d'Europe 1.

Vous pouvez écouter et vous abonner au podcast en cliquant ici