Benjamin Griveaux : "ce qui m'intéresse, c'est ce que vivent les Parisiens au quotidien"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le porte-parole du gouvernement, que d'aucuns annoncent candidat à la mairie de Paris en 2020, a revendiqué vendredi sur Europe 1 "le droit de s'exprimer" sur la situation de la capitale en tant que député.
INTERVIEW

"Moi ce n'est pas la maire de Paris qui m'intéresse c'est ce que vivent les Parisiens au quotidien." Ne comptez pas sur Benjamin Griveaux pour annoncer qu'il a des vues sur la mairie de la capitale en 2020. Le porte-parole du gouvernement, invité sur Europe 1 vendredi, a beau charger Anne Hidalgo dès qu'il le peut, il le fait en tant que parlementaire. "Je suis député de Paris", a-t-il rappelé au micro de Patrick Cohen. "En tant que député de Paris, j'ai le droit de m'exprimer de temps en temps sur le sujet."

"Des choses qui ne fonctionnent pas". Pour Benjamin Griveaux, les "proches de la maire de Paris" n'acceptent pas cet état de fait. "Je comprends [leur] énervement", a-t-il déclaré non sans sarcasme. "Il va falloir qu'ils s'habituent au débat." Et le porte-parole du gouvernement d'égrener un certain nombre de sujets sur lesquels il compte bien faire entendre sa voix : "Il y a eu l'épisode Vélib, il y a Autolib. Il y a des choses qui ne fonctionnent pas."