"Au départ, des gens ont vraiment cru que Jacline Mouraud, c'était moi", raconte Jacqueline Gourault

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invitée de la matinale d'Europe 1, vendredi, la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault est rapidement revenue sur la "consonance de proximité assez grande" qu'elle entretient avec Jacline Mouraud, figure des "gilets jaunes".
INTERVIEW

Quelques lettres de différence mais deux pensées bien distinctes. Vendredi, sur Europe 1, Jacqueline Gourault a expliqué qu'on l'avait déjà confondue avec la figure des "gilets jaunes" Jacline Mouraud : "Quand elle est apparue sur la scène médiatique, Jacqueline Gourault, Jacline Mouraud, il y avait une consonance de proximité assez grande", a indiqué la ministre de la Cohésion des territoires au micro d'Audrey Crespo-Mara.

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Une confusion "assez drôle". "Ç'a a été assez drôle. Au départ, un certain nombre de gens ont vraiment cru que c'était moi qui m'exprimait sur les ondes", raconte-t-elle. "Ç'a évidemment surpris un peu, étant donné l'expression et la connotation qu'elle avait" lors de ses interventions médiatiques.

"Tout est rentré dans l'ordre". Jacline Mouraud, première véritable figure a avoir émergé du mouvement des "gilets jaunes", en novembre, a en effet vertement critiqué la politique fiscale du gouvernement, dont Jacqueline Gourault fait partie. "Évidemment, tout ça est rentré dans l'ordre", a-t-elle conclu, trois mois après la première journée de manifestation.