Alain Minc : "François Ruffin est quelqu'un qui sort du cadre démocratique français"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Chez Karl Zéro, le conseiller politique a vigoureusement taclé le député de la France insoumise.
KARL ZÉRO ET SES TONTONS FLINGUEURS

Chez Karl Zéro vendredi, le conseiller politique et économique Alain Minc est revenu sur une déclaration du député de la France insoumise François Ruffin, tenue lors d'un point presse devant l'Élysée en décembre dernier.

 

>> De 16h à 17h, place à Karl Zéro et ses tontons flingueurs. Retrouvez le replay de l’émission ici

"C'est un appel au meurtre". Lors d'une déclaration lue devant l'Élysée le 2 décembre, François Ruffin avait appelé à la démission d'Emmanuel Macron. "L'orgueil du président de la République, sa surdité, son obstination, son absence de concessions sont une machine à haine", avait-il alors déclaré, en plein mouvement des "gilets jaunes", avant de rapporter des propos qui auraient été tenus par des "Gilets jaunes" : "qu'ai-je entendu durant deux jours : 'il va terminer comme Kennedy'".

Sur Europe 1, Alain Minc, proche de l'actuel président de la République, revient sur cette sortie médiatique et fustige l'attitude du député. "Quand j'entends Ruffin dire que Macron va finir comme Kennedy, je me dis que les bornes sont franchies", explique-t-il. "Quand on sait ce qu'est le mythe Kennedy, ce que sont nos sociétés, dire 'il va finir comme Kennedy', c'est un appel au meurtre", estime Alain Minc qui dénonce une ligne jaune franchie. "C'est quelqu'un qui sort du cadre démocratique français", conclut-il.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau