Agnès Buzyn sur la TVA à 0% sur les produits de première nécessité : "Nous n'avons pas la preuve que les consommateurs en profitent"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La ministre de la Santé croit peu en l'efficacité de l'instauration de la TVA à 0% sur les produits de première nécessité, car elle craint que les distributeurs en profitent aux dépens des consommateurs.
INTERVIEW

Nombreux sont ceux dans la classe politique, parmi lesquels Xavier Bertrand et François Ruffin, à réclamer l'instauration d'une TVA à 0% pour les produits de première nécessité. Vendredi, au micro d'Audrey Crespo-Mara sur Europe 1, Agnès Buzyn a indiqué que cette question était "évidemment sur la table", mais n'a pas manqué de souligner son scepticisme.

>> De 7h à 9h, c'est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay de notre matinale spéciale en direct en direct du CHU Édouard-Herriot de Lyon ici

"Les distributeurs qui augmentent leurs marges". "Cette mesure est évidemment très séduisante. Mais nous n'avons absolument pas la preuve que lorsque nous diminuons la TVA, ce soit les consommateurs qui en profitent. Ce sont souvent les distributeurs qui augmentent leurs marges", estime la ministre de la Santé. Et de citer l'exemple de la restauration pour appuyer ses réticences. "Quand la TVA de la restauration a baissé, ce ne sont pas les prix des repas qui ont baissé, mais ce sont les restaurateurs qui ont pris cette différence. En réalité, si ça ne bénéficie pas aux consommateurs, et que ça bénéficie aux grands distributeurs, je pense que nous aurons tout perdu", juge Agnès Buzyn.

Pour autant, la question est "évidemment sur la table", comme toutes celles "qui émergent du grand débat".

L'hypnose débarque à l'hôpital ! Reportage au CHU Edouard Herriot à Lyon

Europe 1
Par Anaïs Huet