Touraine : "aller jusqu'au déconventionnement" (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, qui a annoncé mercredi des négociations pour abaisser le niveau des dépassements d'honoraires des médecins, a précisé jeudi sur Europe 1 que les sanctions pourraient aller "jusqu'au déconventionnement". "C'est-à-dire que le médecin pratique des consultations qui ne sont plus remboursées par la Sécu donc les gens ne vont plus se faire soigner chez lui", a-t-elle expliqué. "C'est une sanction extrêmement grave et j'espère qu'on aboutira à cela", a ajouté la ministre.

Marisol Touraine a rappelé qu'elle était prête à passer par une loi si les négociations n'aboutissaient pas. "Mais j'ai bon espoir", a-t-elle confié.