Smic : le PCF refuse toute "mesure symbolique"

  • A
  • A
Partagez sur :

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a estimé lundi qu'"on ne tiendra pas très longtemps" avec les premières mesures "symboliques" du gouvernement, en souhaitant une augmentation du Smic de 200 euros mensuels.

Sur Radio Classique et Public Sénat, le responsable communiste du gouvernement de gauche a salué "une rupture de style après l'agitation permanente de Nicolas Sarkozy, très brutale contre les Français". "On retrouve un climat plus normal, avec des premières mesures symboliques qui sont satisfaisantes", a-t-il dit. "Mais on ne tiendra pas très longtemps avec ces mesures symboliques".

Citant le retour à la retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler tôt ou l'augmentation de l'allocation de rentrée scolaire, il y a vu "des mesures importantes, mais qui sont très partielles". "Sur les questions de pouvoir d'achat et d'emploi, il faudra passer très rapidement à des choses plus sérieuses", selon lui.