Primaires: Juppé en appelle à "l'apaisement"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien Premier ministre et maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, a espéré samedi que les "bisbilles vont s'apaiser" autour des primaires de son parti pour la municipale à Paris, qui se déroulent jusqu'à lundi.

Interrogé en marge du départ de la Solitaire du Figaro, à Bordeaux, Alain Juppé a indiqué qu'il "espère que le bon sens prévaudra", alors que des soupçons de fraude ont été relevés, et qu'un des quatre candidats, Pierre-Yves Bournazel, a demandé vendredi, sans l'obtenir, la suspension du scrutin électronique, invoquant un système "défaillant". "J'ai dit ce que je pensais des candidats en présence, Nathalie Kosciusko-Morizet a le bon profil pour gagner. Les primaires sont une bonne idée, je fais appel à l'esprit d'unité et de responsabilité des uns et des autres" et "j'espère que toutes ces bisbilles vont s'apaiser", a déclaré le maire.