Présidentielle 2007: un fort taux de participation grâce aux jeunes

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Plus de six mois après la présidentielle, l'Insee révèle dans une étude que le taux exceptionnel de participation à l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence s'explique en partie par la mobilisation très forte des nouveaux électeurs. Ce sont notamment les jeunes qui s'étaient inscrits sur les listes électorales en grand nombre pour voter en 2007.

85,3% de votants: retour sur ce chiffre exceptionnel du taux de participation lors de la présidentielle de 2007. Il serait dû à une forte mobilisation de nouveaux électeurs, notamment les jeunes de 18 à 34 ans qui se sont inscrits en masse sur les listes électorales, c'est ce que révèle l'Insee dans une étude publiée ce jeudi. Pour l'auteur de l'étude, Stéphane Jugnot, cette forte mobilisation "porte la mémoire de 2002", où de nombreux électeurs avaient déserté les urnes au premier tour. En 2007, même si toutes les générations ont davantage voté, le surcroît de participation par rapport à 2002 est plus important pour les jeunes.

42 millions de Français s'étaient inscrits sur les listes électorales pour voter en 2007, soit 3 millions de plus qu'en 2002. La proportion de nouveaux inscrits a atteint 6% parmi les 18-24 ans et 5% parmi les 25-29 ans. Les nouveaux inscrits ont plus participé que les autres aux deux tours présidentiels: 83,5% contre 80,7% pour les autres. Et parmi les abstentionnistes du 1er tour, ils se sont plus souvent déplacés au second tour que les autres: 41% contre 31%.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr