Mariage gay : Hollande invoque "la liberté de conscience" des maires

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président François Hollande a envisagé mardi la possibilité pour les maires de déléguer la célébration du mariage de personnes du même sexe au nom du respect de la liberté de conscience. Le droit au mariage pour tous, qui sera discuté au Parlement début 2013, fait débat en France, où des manifestations hostiles et favorables à ce projet de loi ont été organisées. "Les débats sont légitimes pour une société comme la nôtre", a déclaré François Hollande à l'ouverture du Congrès des maires, à Paris.
     
Les maires auront à appliquer la loi mais leur liberté de conscience sera respectée, a dit le chef de l'Etat. "Les possibilités de délégation existent, elles peuvent être élargies et il y a toujours la liberté de conscience", a dit François Hollande.

"Ma conception de la République vaut pour tous les domaines", a-t-il ajouté. "La loi s'applique pour tous dans le respect, néanmoins, de la liberté de conscience".