"La France présidente", nouveau slogan de Royal

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Dans la dernière ligne droite, Ségolène Royal a décidé de changer son slogan de campagne présidentielle, passant de "Plus juste, la France sera plus forte" à "La France présidente", apprend-on dans l'entourage de la candidate socialiste. Avant le début de la campagne officielle, le 9 avril, la présidente de Poitou-Charentes dévoilera "très vite" de nouvelles affiches avec un "nouveau visuel", remplaçant son visage sur fond rouge qui rappelait jusqu'alors les Marianne des timbres anciens.

Ségolène Royal a décidé de changer son slogan de campagne présidentielle : "Plus juste, la France sera plus forte" est remplacé par "La France présidente". La formule avait été repérée par Ségolène Royal dans les débats participatifs de cet hiver, a expliqué son co-directeur de campagne, Jean-Louis Bianco. "C'est elle qui l'a trouvée". "Cela résume bien la société en mouvement, la démocratie participative qui continue, chacun qui peut dire quelque chose", s'est-il félicité. Pour la première femme à avoir une chance réelle d'être élue à la tête de l'Etat, l'expression a également le mérite d'allier écho féminin et référence à la nation, dont Ségolène Royal n'entend pas laisser le monopole à la droite et à l'extrême-droite. En campagne dans le Sud en fin de semaine, la candidate du PS a fait jouer à plusieurs reprises la Marseillaise et suggéré que tous les Français disposent désormais chez eux d'un drapeau tricolore. Un ensemble "bleu blanc rouge" complété samedi par un nouveau slogan, "qui s'est imposé il y a une dizaine de jours" dans la tête de la candidate, raconte Jean-Louis Bianco. "Mais il n'y a pas de calcul. Dans le planning de campagne, nous avions toujours dit qu'il faudrait un texte et une affiche en entrant dans le dernier mois" avant le premier tour, a-t-il ajouté. Le soir de sa désignation par les militants socialistes, en novembre, Ségolène Royal avait adopté la maxime "Le progrès pour tous, le respect pour chacun", qui avait eu cours jusqu'à son discours de Villepinte, mi-février.

Europe 1
Par Administrator User