Juppé pour le dialogue avec les islamistes

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La France est favorable à un dialogue avec les mouvements islamistes qui respectent la démocratie et rejettent la violence, a dit samedi Alain Juppé. Le ministre français des Affaires étrangères s'exprimait lors d'un colloque au Quai d'Orsay, où il a assuré que la France ne cherchait pas à imposer des changements de régime dans les pays arabes tout en promettant de venir en aide aux populations dont les droits sont violés.

"Trop longtemps nous nous sommes limités", a-t-il déclaré en précisant avoir donné pour instruction aux ambassadeurs français dans les pays arabes "d'élargir le spectre de nos interlocuteurs à l'ensemble des sociétés civiles". "Nous devons parler, échanger des idées avec tous ceux qui respectent le jeu démocratique et, bien sûr, le principe fondamental du refus de toute violence", a-t-il ajouté."Ce dialogue, je souhaite qu'il s'ouvre sans complexe aux courants islamistes dès lors que les principes que je viens d'évoquer (...) sont respectés de part et d'autre."