Guéant choisit ses exemples dans l'islam

  • A
  • A
Partagez sur :

Claude Guéant, qui a dit samedi que "toutes les civilisations ne se valent pas", a assuré dimanche après-midi sur France Inter qu'il ne visait "aucune culture en particulier", tout en choisissant ses exemples dans l'islam.

"Je ne vise aucune culture en particulier", a déclaré le ministre au micro de France Inter. "Cela étant, a-t-il immédiatement poursuivi, toutes les civilisations, toutes les pratiques, toutes les cultures, au regard de nos principes républicains, ne se valent pas. "Claude Guéant a alors fourni deux exemples se rapportant à l'islam.

"Exemple, a-t-il dit : se pose la question de l'interdiction du voile intégral à l'Assemblée nationale. Eh bien, la majorité vote l'interdiction du voile intégral et le Parti socialiste ne participe pas au vote". "Autre exemple, poursuit le ministre, les prières de rue. J'ai entendu un responsable socialiste très important dire que ça ne gêne personne; mais si, ça gêne beaucoup de Français. Mais ça gêne surtout un principe, celui de la laïcité. Et nous, nous avons interdit la prière de rue" qui "est une expression de civilisation". "Au regard des valeurs que porte la France et que, je crois, portent tous les partis républicains en France, il y a des civilisations que nous préférons", a ajouté l'ancien préfet. "Pour nous, tout ne se vaut pas."