Ghana : Fillon veut participer au développement

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le Premier ministre français, François Fillon, a expliqué samedi lors d'une rencontre avec le chef de l'Etat ghanéen, John Atta Mills, que la France voulait "participer au développement" économique du Ghana, un modèle démocratique en Afrique qui bénéficie d'une forte croissance.

François Fillon, qui mène jusqu'à dimanche une mini-tournée en Afrique de l'Ouest placée sous le signe des échanges économiques, a fait une courte étape samedi au Ghana, dont la croissance économique en 2010 (12%) a été la plus élevée du continent.