Fillon : les socialistes sont "désemparés"

  • A
  • A
Partagez sur :

François Fillon, candidat à la présidence de l'UMP, s'est dit dimanche pas surpris par la brutale chute de popularité de François Hollande car "pendant cinq ans", les socialistes "ont nié la gravité de la crise" et qu'ils sont aujourd'hui "désemparés".

"Cela ne me surprend pas, parce que (cette chute dans les sondages) est liée à la façon dont ils se sont comportés pendant cinq ans et à la manière dont ils ont fait campagne", a déclaré François Fillon, invité du "Grand jury" RTL/Le Figaro/LCI.

Selon l'ex-Premier ministre, "pendant cinq ans, ils ont nié la gravité de la crise, en tout cas sa profondeur, ils ont fait comme si le seul obstacle à la croissance, c'était Nicolas Sarkozy et la politique que nous conduisions, ils se sont fait élire au fond sur cette affirmation".