Christian Vanneste quitte la politique

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le bureau politique de l'UMP, réuni mercredi matin, a décidé d'investir aux législatives dans le Nord un autre candidat que le député sortant Christian Vanneste, accusé de propos homophobes et qui, menacé d'exclusion, a décidé de quitter de lui-même le parti majoritaire, a-t-on appris de sources UMP.  Christian Vanneste va même "quitter la politique" selon les informations du Monde.

"Il nous a informés qu'il renonçait à son investiture et il nous a donné sa parole d'homme qu'il allait quitter la politique", selon Jean-François Copé, le secrétaire général, et Marc-Philippe Daubresse, secrétaire général adjoint, cités par le quotidien.

Déjà accusé par le passé de dérapages homophobes, Christian Vanneste a provoqué un tollé la semaine dernière avec ses propos niant la déportation d'homosexuels français durant la Seconde guerre mondiale.