Le palmarès GQ des hommes de l'année... s'ouvre aux femmes

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Dans son journal des médias, mardi matin, Cyril Lacarrière révèle le classement des personnalités qui ont marqué l'année selon le magazine GQ. Et ce classement, jusqu'ici réservé aux hommes s'ouvre cette année aux femmes.

Quand un magazine masculin intègre des femmes à un classement d’hommes, c’est bien que la société est en train de changer ! Comme chaque année, le mensuel GQ établit sa liste des personnalités qui ont marqué l'année et qu'Europe 1 vous dévoile en exclusivité avant la cérémonie de remise, prévue ce mardi soir. Un palmarès où l'on retrouve donc pour la première fois des femmes, révèle Cyril Lacarrière mardi matin dans son journal des médias à 9h sur Europe 1.

Elles sont même majoritaires, avec cinq récompenses attribuées à des femmes sur les neuf catégories. Une évidence pour Béline Dolat, la rédactrice en chef de GQ qui explique ce changement sur Europe 1. "En fait, on se retrouve quand même à nommer les même gens, et surtout on retrouvait souvent des femmes à la place des hommes. Donc on s'est dit que ce serait beaucoup plus amusant pour nous de jouer la parité, ensuite qu'il nous semblait très compliqué en 2019 de continuer à justifier un palmarès totalement masculin. Ça nous semblait dénué de son sens."

Le meilleur acteur de l'année est une femme

Parmi les lauréats, on retrouve notamment Marina Foïs, meilleur acteur de l'année. Oui, oui, acteur. "Pour le palmarès de cette année, elle a demandé à ne pas être l'actrice de l'année, mais l'acteur qui dégenre", explique Béline Dolat, avant de justifier ce choix : "On est plusieurs à l'avoir vue au théâtre, vue au cinéma. Elle a fait une très, très bonne interview dans Society. C'est une des artistes les plus intéressantes en France aujourd'hui. Elle a beaucoup d'humour, elle nous emballe ! C'est une très grande artiste".

Et alors que Florence Foresti, la boxeuse Estelle Mossely et la chanteuse Chris figurent aussi au palmarès 2019, la rédactrice en chef du mensuel s'attarde sur une autre lauréate : l'animatrice télé Anne-Elisabeth Lemoine. "C'est une des meilleures progressions de l'année. On la regarde depuis un moment et elle défend une forme de journalisme très sérieux et assez bienveillant. Et ça nous correspond", justifie Béline Dolat.

Le palmarès complet

  • Réalisateur de l'année : Ladj Ly
  • Chanteur de l’année : Etienne Daho
  • Activiste de l’année : Cyril Dion
  • Chanteuse de l’année : Chris 
  • Humoriste de l’année : Florence Foresti
  • Sportif/ve de l’année : la boxeuse Estelle Mossely
  • Chef(fe) de l’année : Jean Imbert
  • Animateur/rice télé de l'année : Anne-Elisabeth Lemoine
  • Meilleur acteur/rice : Marina Foïs