"Je vais rencontrer des jeunes" : Marc Lavoine heureux d'être le nouveau coach de "The Voice"

, modifié à
  • A
  • A
marc lavoine 2:27
Marc Lavoine lors de l'émission "La Grande Librairie - Si on lisait", le 16 novembre 2015, à Paris. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Samedi soir aura lieu la nouvelle édition de "The Voice", l'émission de télé-crochet de TF1. Cette saison, les coachs Pascal Obispo, Lara Fabian et Amel Bent seront rejoints par Marc Lavoine, qui a accepté de sélectionner et suivre les candidats avec enthousiasme. 
ON DÉCRYPTE

Une édition 2020 revue et corrigée, des règles plus simples, des nouveaux coachs, une véritable salle de concerts pour accueillir les émissions en direct… TF1 annonce un retour aux sources pour The Voice, qui a longtemps été un de ses programmes phares. Pour l'occasion, les jurés dévoilent au micro d'Europe 1 les coulisses de cette nouvelle édition. Marc Lavoine, l'un des nouveaux jurés, explique pourquoi il a accepté cette collaboration avec The Voice

"Je vais rencontrer des jeunes ou des moins jeunes mais qui représentent mon pays", lance le chanteur Marc Lavoine, qui a réussi à trouver une place pour l'émission au milieu de son programme bien rempli. "Je savais que je n'avais ni livre, ni film, ni pièce de théâtre. Quand on s'engage sur une pièce de théâtre, c'est trois mois de répétition et la tournée. En revanche, être sur scène, chanter tous les soirs devant un public et se retrouver dans The Voice où on ne voit pas les caméras mais surtout des artistes, des équipes de prod' et artistiques qui travaillent sur le projet, c'est cohérent."

 

Le nouveau coach Marc Lavoine sera accompagné par Lara Fabian, Amel Bent et Pascal Obispo pour qui il s’agit d’un retour. Le chanteur s’était déjà installé dans les fameux canapés rouges et après une pause, le revoilà dans le jury. Il va devoir se confronter à une vieille règle qui fait son retour cette année : expliquer au candidat refusé pourquoi le coach ne l'a pas choisi. 

"Difficile de ne pas se retourner"

"C'est la chose la plus difficile de ne pas se retourner. Mais la chance que l'on a, c'est de pouvoir expliquer pourquoi on ne se retourne pas, de manière technique ou de manière émotionnelle ou en fonction des correspondances musicales et vocales", affirme Pascal Obispo à la journaliste d'Europe 1, Louise Bernard. "On a la chance cette année de pouvoir leur dire et c'est important."

 

Malgré ces choix difficiles, The Voice est basée sur l’empathie. Même quand ils ne se retournent pas, les jurés sont priés d’être doux et constructifs, voire drôles s’ils le peuvent. C’est cette facette que Lara Fabian a eu envie de montrer au public. "Peut-être que les gens ne savent pas forcément que j'ai un côté joueur et clown mais je me suis beaucoup servie de mon humour, de la faculté que j'ai de rire de moi-même", raconte-elle. Selon elle, elle peut aussi "s'émouvoir très facilement". "Il y a eu un moment très fort lié à ma mère et je ne sais pas pourquoi, j'ai eu un moment très fort d'émotion que je n'ai pas pu gérer. Je me suis foutue complètement des caméras", se souvient-elle. 

Le retour de The Voice, c’est samedi soir sur TF1 et avec cette année encore l'animateur Nikos aux commandes. 

Europe 1
Par Louise Bernard, édité par Tiffany Fillon