Free et Orange menacent à leur tour de couper le signal des chaînes du groupe TF1

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Free annonce à ses abonnés depuis lundi soir qu'il ne retransmettra bientôt plus l'offre gratuite de TF1 sur ses box. 

L'étau semble se resserrer autour de TF1. Alors que Canal+ a suspendu la semaine dernière la diffusion des chaînes du groupe, Free a annoncé à ses abonnés depuis lundi soir qu'il ne retransmettra bientôt plus l'offre gratuite de TF1 sur ses box. De son côté, Stéphane Richard, le PDG d'Orange, a indiqué au Figaro qu'il pourrait lui aussi en arriver à cette extrémité.

La fin d'une collaboration de quinze ans. Arguant d"une rémunération infondée" réclamée par le groupe TF1, l'opérateur Free a diffusé brièvement à ses abonnés un message indiquant qu'il va cesser de diffuser les chaînes gratuites TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films [ex HD1, ndlr] et LCI. Un message diffusé depuis lundi soir sur les écrans des abonnés Freebox lorsqu'ils se connectent sur les chaînes concernées indique qu'après des négociations de plusieurs mois, "la rémunération demandée étant incompatible avec notre [celle de Free] volonté de maintenir notre tarif nous sommes contraints d’interrompre la diffusion." Un twittos a capturé le message qui s'affiche quelques instants.

Les négociations se poursuivent. Le contrat qui autorise Free à diffuser les programmes du groupe TF1 arrivant à échéance le 31 mars, selon le site Internet Télé Satellite numérique, l'arrêt de ces chaînes pourrait donc être pour la fin du mois. Contactée par Europe 1, la direction du fournisseur explique pourtant ne "pas être au courant" d'une prochaine coupure. De son côté, TF1 assure ne pas avoir reçu d'information à ce sujet, et indique continuer à négocier avec l'opérateur en vue du renouvellement d'ici la fin mars du contrat qui les lie. "On a bien entendu parler de ce bandeau, c'est peut-être une erreur humaine... ou la volonté de faire pression. Ça montre en tout cas qu'ils sont fébriles", ajoute-t-on.

Orange menace aussi de lâcher le groupe. Si cette décision venait à être confirmée, Free s'inscrirait dans le sillage de Canal+. Le groupe a coupé le signal des chaînes gratuites de TF1 dès jeudi dernier faute de parvenir à un accord commercial. Dans un communiqué, il dénonçait "les exigences financières déraisonnables et infondées" du groupe TF1. Comme une menace supplémentaire, Stéphane Richard, le patron du groupe Orange, a également indiqué auprès du Figaro qu'Orange était "opposé au principe d'une rémunération pour distribuer des contenus gratuits", et pourrait donc "couper" à son tour le signal si TF1 venait à camper sur ses positions.

Le géant des médias estime en effet que c'est grâce à ses programmes que les opérateurs ont autant d'abonnés, et réclame en conséquence une rétribution. Des exigences qui, pour l'heure, impactent directement ses audiences : pour la troisième fois sur quatre soirs, le JT de la première chaîne a été détrôné par le 20 heures de France 2.