Comment "La lettre" de Sophie Davant s'adapte pour essayer de relancer ses audiences

  • A
  • A
Partagez sur :
Après un premier numéro au score prometteur et un deuxième décevant, "La lettre" revient samedi soir en prime sur France 2. L'émission de surprises de stars à des anonymes, présentée par Sophie Davant, se transforme pour se relancer. Son producteur Frank Saurat détaille cette stratégie dans "Culture Médias".
INTERVIEW

Est-ce l'émission de la dernière chance pour La lettre ? L'émission présentée par Sophie Davant où des stars font des surprises à des anonymes revient en tout cas pour un troisième numéro, samedi soir à 21h05 sur France 2. Et l'émission se transforme pour tenter de reconquérir les téléspectateurs qui étaient au rendez-vous du premier numéro, mais ont déserté le deuxième. Son producteur Frank Saurat explique la stratégie pour parvenir à cet objectif au micro de Philippe Vandel dans Culture Médias.

Le producteur reconnaît sans fausse pudeur l'échec du deuxième numéro de l'émission. Après un lancement à 2,34 millions de téléspectateurs et 12,5% de parts de marché, le retour était plus faible, à 1,54 million de téléspectateurs et 8%. "On souhaite revenir au score initial", confirme Frank Saurat. "On sera très heureux autour de 12%, même si c'est une émission moins festive que les samedis soirs habituels sur France Télévisions."

Anonymes héroïques et stars plus impliquées

Il trouve cependant des explications au score décevant du deuxième numéro de l'émission. "On était face à une concurrence très sévère", explique-t-il. "Samedi la conjoncture n'est plutôt pas mauvaise, j'espère que les gens s'arrêteront sur cette émission". La lettre pourrait en effet bénéficier de l'effet couvre-feu généralisé.

Preuve que l'émission avait tout de même une marge d'amélioration, son troisième numéro connaît plusieurs modifications. La lettre a décidé cette fois-ci de sélectionner des anonymes qui soient des "héros du quotidien". Ainsi, Patrick Fiori surprendra une infirmière, applaudie par le public quand elle dit sa profession. "L'époque fait de l'on est plus sensible à cette catégorie professionnelle", observe le producteur. Parmi les personnes surprises, ce numéro comptera également un pompier. 

Exit la grande scène du théâtre du Châtelet

Les surprises faites aux fans seront également davantage personnalisées qu'avant. Ainsi, les stars invitées, comme Patrick Bruel, Louane ou Carla Bruni, vont réécrire le texte de l'une de leurs chansons, afin de célébrer l'anonyme qui sera mis à l’honneur. L'objectif est de décupler l'émotion du téléspectateur au moment de la rencontre entre le fan surpris et son idole. 

France 2 a également changé de décor. Exit la grande scène du théâtre du Châtelet, jugée pas assez intimiste. "L'émission se déroule principalement sur un plateau de télé qui a été conçu spécialement pour l'émission", indique Frank Saurat. La lettre ne conserve que deux séquences tournées en extérieur, Covid-19 oblige. "Mais on n'a pas lésiné sur les mises en scène", promet le producteur. 

Pour découvrir cette nouvelle formule de La lettre, il faudra regarder France 2 samedi à 21h05. Et pour savoir si elle a atteint son objectif, rendez-vous lundi matin pour les audiences du week-end de Charles Decant dans Culture Médias

Europe 1
Par Alexis Patri