Affaire Lelandais : la justice ouvre une enquête après un reportage de TF1

  • Copié
Héloïse Goy avec Alexis Patri , modifié à
TF1 a diffusé mardi soir dans son JT de 20h un reportage sur le meurtre de la jeune Maëlys, dont Nordahl Lelandais est le suspect principal. La chaîne a dévoilé des images inédites, potentiellement issues de l'instruction. Une enquête pour violation du secret professionnel a été ouverte par le parquet de Grenoble.

Le secret professionnel a-t-il été violé dans l'enquête sur le meurtre de la petite Maëlys ? La justice se pose la question, suite à un reportage diffusé mardi soir dans le 20h de TF1. Le journal présenté par Gilles Bouleau a programmé un reportage sur l'affaire du meurtre de l'enfant de neuf ans, tuée en 2017. Les téléspectateurs y ont notamment découvert des photos de Nordahl Lelandais , le suspect principal, qui n'avaient jamais été dévoilées auparavant .

"C'est la toute dernière image de Maëlys vivante, mais aussi l'une des premières preuves que les policiers ont récolté contre son meurtrier présumé", explique le reportage de TF1. "On y voit une silhouette de petite taille, habillée en blanc, sur le siège passager de la voiture de Nordahl Lelandais. Il est 2h47 du matin. L'ancien maître-chien vient de quitter le mariage avec Maëlys à son bord. Elle semble blottie contre la portière."

Une fuite susceptible d'une infraction pénale

Les journalistes se sont aussi procuré des photos exclusives de la reconstitution des faits. "Sur ces images inédites que nous nous sommes procurées, on découvre Nordahl Lelandais lors que cette reconstitution, barbu et vêtu de noir, sur le parking de la salle des fêtes où se déroulait de mariage", décrit une journaliste de TF1. "La voiture du suspect quitte d'abord les lieux. Nordahl Lelandais explique aux juges que Maëlys se met à pleurer, qu'il panique, et qu'il lui donne plusieurs coups au visage." Des gestes que le suspect reproduit devant les juges et que l'on voit sur une image diffusée par TF1.

Suite à la diffusion de ce reportage qui comporte des photos potentiellement issues de l'instruction de cette affaire, le parquet de Grenoble a ouvert hier une enquête pour "violation du secret professionnel". L’information a été partagée mercredi par le procureur général de la Cour d'appel de Grenoble dans un communiqué. Il précise que la communication non autorisée de ces photos est susceptible de constituer une infraction pénale. Nordahl Lelandais devra comparaître à la fin du mois devant la cour d'assises de l'Isère pour l'enlèvement, la séquestration et le meurtre de la jeune Maëlys.