Visons : la mutation problématique du coronavirus au Danemark "très probablement éteinte"

  • A
  • A
Une mutation transmissible à l'homme du coronavirus chez les visons au Danemark, jugée problématique car pouvant potentiellement menacer l'efficacité d'un futur vaccin, est "très probablement éteinte",
Une mutation transmissible à l'homme du coronavirus chez les visons au Danemark, jugée problématique car pouvant potentiellement menacer l'efficacité d'un futur vaccin, est "très probablement éteinte", © MADS CLAUS RASMUSSEN / RITZAU SCANPIX / AFP
Partagez sur :
À cause d'une mutation du coronavirus déjà transmise à 12 personnes, le Danemark avait annoncé début novembre qu'il allait abattre la totalité de la quinzaine de millions de visons élevés sur son territoire.

Une mutation transmissible à l'homme du coronavirus chez les visons au Danemark, jugée problématique car pouvant potentiellement menacer l'efficacité d'un futur vaccin, est "très probablement éteinte", a indiqué jeudi le ministère danois de la Santé.

Un cheptel de plus de 15 millions de visons abattu

"Aucun autre cas de la mutation provenant des visons, Cluster 5, n'a été détecté depuis le 15 septembre, c'est pourquoi l'Institut en charge des maladies infectieuses (SSI) estime que cette mutation est très probablement éteinte", a écrit le ministère dans un communiqué, annonçant la levée de la plupart des restrictions dans la région touchée.  La détection de cette mutation avait poussé le Danemark à ordonner l'abattage de tout son cheptel de plus de 15 millions de visons.