Viaduc effondré à Gênes : "l'explication la plus probable est le vieillissement"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Pour Michel Virlogeux, ingénieur des ponts et chaussées, le vieillissement du viaduc de Gênes permet probablement d'expliquer son effondrement, mardi.
INTERVIEW

Après le drame, l'heure est à la recherche d'explications. Pourquoi donc le viaduc de Gênes s'est-il effondré mardi ? Pour Michel Virlogeux, ingénieur des ponts et chaussées, concepteur du viaduc de Millau, une piste paraît plus solide que les autres. "L'explication la plus probable serait un phénomène de vieillissement", a-t-il expliqué sur Europe 1. 

Corrosion des haubans. Plus précisément, une "corrosion des haubans", ces sortes de câbles qui soutiennent une partie de la charge du pont, est à envisager. "Ce sont des aciers soumis à une très forte tension, donc très sensibles à la corrosion", a noté Michel Virlogeux. L'ingénieur a aussi évoqué une autre possibilité : "que le béton d'une pile se soit écrasé. Mais cela voudrait dire qu'il y a eu une très forte dégradation du béton", ce qui reste très étonnant. Selon lui, il est inutile d'invoquer la foudre qui serait tombée peu avant l'accident sur un pylône. "Cela me paraît tout à fait improbable, normalement il y a des paratonnerres."

Une conception originelle pas défectueuse. Michel Virlogeux a également écarté l'hypothèse d'une conception de l'ouvrage défectueuse en elle-même. "Si c'était un problème de conception, le viaduc se serait cassé la figure bien avant." Enfin, même une augmentation très forte du trafic routier sur le pont ne suffit pas à expliquer un effondrement. "Les ponts sont conçus pour porter des charges qui ne sont jamais réellement atteintes", a rappelé l'ingénieur.  

Europe 1
Par Europe1.fr