Deux plaintes déposées pour agression sexuelle contre Weinstein, une en nom collectif

, modifié à
  • A
  • A
Le producteur Harvey Weinstein est accusé par des dizaines de femmes.
Le producteur Harvey Weinstein est accusé par des dizaines de femmes. © Dimitrios Kambouris / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Deux actrices anonymes ont porté plainte à Los Angeles, l'une en nom collectif, contre Harvey Weinstein et sa société, accusant le producteur déchu de les avoir agressées sexuellement.

Une actrice dont l'identité n'a pas été révélée a porté plainte contre le producteur déchu Harvey Weinstein, affirmant qu'il l'a violée dans une chambre d'hôtel à Beverly Hills l'an dernier, rapportent plusieurs médias américains. La plainte a été déposée au tribunal supérieur de Los Angeles par l'avocate Gloria Allred au nom d'une actrice seulement identifiée comme "Jane Doe" (nom donné aux États-Unis aux personnes que l'on ne veut pas identifier) et qui demande des dommages et intérêts.

Une relation sexuelle forcée. Dans la plainte, déposée contre le producteur et sa société, la Weinstein Company, la femme dit qu'elle a rencontré Harvey Weinstein dans le luxueux hôtel Montage à Beverly Hills fin 2015 pour discuter d'un éventuel rôle dans la série de Netflix Marco Polo, selon le magazine Variety. Dans sa chambre, Harvey Weinstein a forcé l'actrice à le regarder se masturber en la tenant de force d'un poignet, selon le texte.

Au printemps l'an dernier, il l'aurait ensuite recontactée comme si rien ne s'était passé et lui a donné l'impression qu'elle allait jouer dans la série télé, l'invitant une fois encore à le rencontrer à l'hôtel Montage. Lors de cette rencontre il s'est un moment absenté, revenant en peignoir et quand l'actrice a affirmé ne rien vouloir de sexuel, il l'a attirée de force dans la chambre où il aurait usé de sa "force et son poids massif pour" avoir une relation sexuelle forcée avec elle, poursuit la plainte. 

Une plainte en nom collectif. Une autre plainte, cette fois en nom collectif, a été également déposée mercredi au tribunal fédéral de Los Angeles par une actrice identifiée seulement comme "Jane Doe 1", résidant à Lancaster en Californie. Elle a auditionné avec le magnat du film en disgrâce pour "un rôle dans une production de Miramax", la maison de production cofondée par les frères Weinstein, puis vendue à Disney. "Pendant l'audition, Jane Doe 1 a été agressée par Weinstein, menacée (...) elle a souffert de détresse émotionnelle et physique et de dommages dans sa capacité à subvenir à ses besoin", affirme le texte. Le cabinet d'avocats Hagens Berman qui a déposé la plainte en nom collectif a lancé un appel aux victimes présumées du producteur à se joindre aux poursuites. 

 

Harvey Weinstein est accusé par plus de 100 femmes de les avoir harcelées, agressées sexuellement ou violées, notamment des vedettes comme Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow, Asia Argento ou Rose McGowan. Harvey Weinstein maintient depuis la parution des premières accusations dans le New York Times et le New Yorker début octobre que toutes ces relations étaient consenties.