FC Barcelone: "Messi, je le vois comme un modèle", assure Griezmann

, modifié à
  • A
  • A
© Miguel MEDINA / AFP
Partagez sur :
Lionel "Messi, je le vois comme un modèle", a assuré lundi soir l'attaquant français du FC Barcelone Antoine Griezmann (29 ans, 86 sélections) dans un long entretien diffusé sur la chaîne espagnole Movistar Vamos, pour répondre aux rumeurs de mésentente qui gonflaient entre lui et la superstar argentine.

Lionel "Messi, je le vois comme un modèle", a assuré lundi soir l'attaquant français du FC Barcelone Antoine Griezmann (29 ans, 86 sélections) dans un long entretien diffusé sur la chaîne espagnole Movistar Vamos, pour répondre aux rumeurs de mésentente qui gonflaient entre lui et la superstar argentine.

"Quand je suis arrivé (à Barcelone), j'ai parlé avec Leo (Messi). Il m'a dit que quand j'avais refusé l'offre la première fois (Griezmann a refusé de rejoindre le Barça en 2018, avant d'accepter en 2019), ça l'avait beaucoup touché, parce qu'il avait fait des commentaires publics", a confié le champion du monde français lundi soir. "J'aurais réagi de la même manière à sa place. Mais il m'a dit que maintenant que je suis son coéquipier, il sera avec moi à mort, et c'est ce que je ressens chaque jour depuis", a précisé "Grizi" dans l'émission "Universo Valdano", présenté par l'ancien joueur argentin Jorge Valdano.

"Leo sait très bien que j'ai énormément de respect pour lui. Je le vois comme un modèle et j'apprends de lui", a encensé l'ancien pensionnaire de l'Atlético Madrid (2005-2014) et de la Real Sociedad (2014-2019).

"Je me sens très bien dans le vestiaire et dans la vie de tous les jours"

Alors que plusieurs déclarations ont fait gonfler la rumeur de mal-être de Griezmann à Barcelone, ce dernier a assuré le contraire : "Je me sens très bien dans le vestiaire et dans la vie de tous les jours. Je donne tout pour mes coéquipiers, j'ai la confiance de l'entraîneur...", a affirmé le Mâconnais.

Le 10 novembre, Eric Olhats, l'ancien conseiller d'Antoine Griezmann (à qui le joueur "ne parle plus depuis trois ans" d'après ses propres dires lundi), a tenu des propos forts envers l'Argentin dans France Football : "Antoine est arrivé dans un club en grosse difficulté où Messi a des vues sur tout. Il est à la fois un empereur et un monarque et il n'a pas vu l'arrivée d'Antoine d'un bon oeil", a-t-il confié. Olhats a ensuite envoyé une lettre ouverte au journal Marca samedi pour "demander pardon", conscient que "la victime de toute cette histoire est Antoine Griezmann".