Syrie : 23 civils tués dans des frappes contre l'EI

, modifié à
  • A
  • A
Les raids ont visé le village al-Qasr dans la province de Hassaké, selon l'OSDH. (Photo d'illustration)
Les raids ont visé le village al-Qasr dans la province de Hassaké, selon l'OSDH. (Photo d'illustration) © AFP
Partagez sur :
Au moins 23 civils, dont dix enfants, ont été tués mardi dans des raids contre un village contrôlé par l'État islamique dans le nord-est de la Syrie, selon l'OSDH.

Au moins 23 civils, dont dix enfants, ont été tués mardi dans des raids contre un village contrôlé par le groupe djihadiste État islamique (EI) dans le nord-est de la Syrie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les raids ont visé le village al-Qasr dans la province de Hassaké, a précisé l'ONG en disant ne pas être en mesure de dire dans l'immédiat s'ils avaient été menés "par la coalition internationale menée par les États-Unis ou par les forces irakiennes". "Six femmes figurent parmi les victimes ainsi que plusieurs vieillards", a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. 

Plus que 5% du territoire syrien contrôlé par l'EI. L'armée de l'air irakienne avait mené le 19 avril des raids meurtriers contre des positions de l'EI dans la province syrienne de Deir Ezzor, dans le nord-est du pays en guerre. L'organisation djihadiste a perdu l'essentiel du territoire qu'elle contrôlait depuis 2014 en Syrie et en Irak voisin. Elle ne contrôle plus que 5% du territoire syrien, selon le géographe français Fabrice Balanche.