Sri Lanka : au moins 45 enfants et adolescents tués dans les attentats

, modifié à
  • A
  • A
L'église Saint-Anthony de Colombo a été ciblée par un attentat meurtrier dimanche. D'autres églises et des hôtels ont également été attaqués.
L'église Saint-Anthony de Colombo a été ciblée par un attentat meurtrier dimanche. D'autres églises et des hôtels ont également été attaqués. © LAKRUWAN WANNIARACHCHI / AFP
Partagez sur :
Au moins 45 enfants et adolescents ont été tués dans les attentats qui ont fait au moins 320 morts dimanche au Sri-Lanka, a indiqué mardi l'ONU. 

Au moins 45 enfants et adolescents, dont un bébé de 18 mois, ont été tués au cours des attentats qui ont fait au moins 320 morts dimanche au Sri Lanka, a annoncé mardi l'ONU à Genève.

Un chiffre qui pourrait encore augmenter

"Le total actuellement est de 45 enfants et adolescents morts (...) et ce chiffre pourrait encore augmenter", a déclaré un porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Christophe Boulierac, en soulignant que d'autres jeunes victimes "sont blessées et luttent actuellement pour leur vie". L'Unicef a indiqué que 27 mineurs ont perdu la vie dans l'attaque de l'église Saint-Sebastien, à Negombo, à une trentaine de kilomètres de la capitale Colombo, tandis que dix ont été blessés. À Batticaloa, sur la côte orientale de l'île, 13 mineurs ont été tués, dont un bébé de 18 mois. À Colombo, 20 enfants ont été hospitalisés, dont quatre en soins intensifs. Tous sont de nationalité sri-lankaise.

Le porte-parole de l'Unicef a également indiqué que cinq enfants et adolescents étrangers avaient perdu la vie, sans révéler leur nationalité ni le lieu où ils se trouvaient. Le milliardaire danois, Anders Holch Povlsen, en vacances au Sri-Lanka, a perdu trois de ses quatre enfants dans les attaques, a indiqué un porte-parole de son groupe de prêt à porter, Bestseller.