Sortie de prison en Birmanie pour un Français ayant fait voler son drone

  • A
  • A
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :
Un touriste français est sorti de prison mercredi. Il avait été condamné à un mois de détention en Birmanie pour avoir fait voler un drone au-dessus du Parlement.

Un touriste français condamné en février à un mois de prison en Birmanie pour avoir fait voler un drone au-dessus du Parlement est sorti de prison mercredi et devait être expulsé dans la foulée. "C'est un étranger, ignorant des lois en Birmanie", a déclaré le juge Sulab Yadanar Oo pour justifier la légèreté de sa peine.

Condamné également à une amende. Mercredi, jour de sa libération, le jeune Français a en effet été condamné, dans un deuxième volet de la même affaire, à une simple amende, alors que l'infraction est passible de trois ans de prison.

Il n'avait pas déclaré son drone. Arrêté le 7 février, Arthur Desclaux, 27 ans, avait été déjà été condamné au titre de la loi d'import-export, n'ayant pas déclaré son drone à son arrivée dans le pays, en plus de l'avoir fait voler dans une zone interdite. Fin 2017, deux journalistes, une Malaisienne et un Singapourien, travaillant pour une télévision turque, avaient été condamnés à deux mois de prison ferme en Birmanie pour avoir fait voler un drone au-dessus du Parlement.