Un deuxième séisme majeur fait trembler le sud de la Californie

, modifié à
  • A
  • A
Un tremblement de terre avait déjà secoué la Californie jeudi.
Un tremblement de terre avait déjà secoué la Californie jeudi. © MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
La secousse de magnitude 7,1, environ 11 fois plus puissante que celle de la veille, n'a fait que quelques blessés légers. 

Un séisme de magnitude 7,1 a secoué le sud de la Californie vendredi soir, le deuxième de grande ampleur à frapper cette zone peu urbanisée en deux jours, a annoncé l'institut américain de géophysique USGS. Cette secousse était potentiellement onze fois plus dévastatrice que celle qui a touché jeudi matin la zone de Ridgecrest, d'une magnitude de 6,4, à environ 240 km au nord-est de Los Angeles. 

Aucun bilan exhaustif n'était disponible quatre heures après le tremblement de terre, notamment en raison de l'obscurité, mais les secours sur place n'avaient recensé aucun mort ou dégâts majeurs. Comme la veille, "il n'y a que des blessés légers, des coupures et contusions, par la grâce de Dieu", a déclaré lors d'une conférence de presse David Witt, le chef des pompiers du comté de Kern, au cœur du séisme.
Il n'a toutefois pas donné de bilan chiffré.

Un séisme ressenti jusqu'à Los Angeles 

Le séisme de vendredi a une nouvelle fois secoué jusqu'à Los Angeles, où aucun dégât majeur n'a toutefois été recensé, selon les autorités locales. Ressentis également jusqu'à Las Vegas dans le Nevada voisin, ces deux tremblements de terre successifs ont ranimé le spectre du "Big One", un méga-séisme potentiellement dévastateur tant redouté dans l'Ouest américain. La sismologue Lucy Jones, du California Institute of Technology (Caltech), a toutefois assuré que les deux séismes s'étaient produits "sur la même faille", qui n'est pas celle de San Andreas, susceptible de provoquer ce redouté "Big One".

La spécialiste a néanmoins insisté sur la "forte probabilité" d'assister à des répliques importantes dans les jours à venir dans la même zone. Selon Lucy Jones, il y a 50% de chances d'avoir un séisme de magnitude 6 ou plus et 10% de magnitude 7 ou plus durant la semaine. Des routes ont été coupées par des chutes de pierre mais certaines avaient déjà été dégagées par les secours durant la nuit. D'après le Los Angeles Times, celui de vendredi était plus puissant que le séisme de Northridge (Californie) en 1994. D'une magnitude de 6,7, il avait fait officiellement 57 morts mais avait frappé une zone beaucoup plus densément peuplée.