Plusieurs semaines après avoir été mordu par un chat, il meurt de la rage

, modifié à
  • A
  • A
Après une morsure d'animal, il est recommandé de se faire prendre en charge le plus rapidement possible.
Après une morsure d'animal, il est recommandé de se faire prendre en charge le plus rapidement possible. © ABDELHAK SENNA / AFP
Partagez sur :
Un Britannique, qui avait été mordu par un chat au Maroc, est mort lundi, ont rapporté les autorités locales. 

Après avoir été mordu par un chat pendant un voyage au Maroc, un Britannique est mort de la rage lundi, a rapporté mardi La Voix du Nord. L’agence sanitaire Public Health England a profité de ce cas pour mettre en garde les voyageurs face aux risques liés aux contacts avec des animaux.

Jusqu'à trois mois d'incubation. Ce décès est survenu plusieurs semaines après la morsure survenu dans le royaume chérifien. Cité par l'agence sanitaire, le professeur et médecin Jimmy Whitworth rappelle que les symptômes de la rage peuvent intervenir jusqu'à trois mois après le contact avec un animal infecté. 

L'importance de se faire vacciner rapidement. Mais, parfois, la maladie peut se déclarer plus rapidement. D'où l'importance, après une morsure, de se faire rapidement prendre en charge en se faisant vacciner. Ce qu'à négligé de faire la victime morte lundi. Une fois en voyage, Public Health England conseille d'éviter de toucher des animaux. Depuis 2000, cinq cas de rage ont été recensés au Royaume-Uni. 

Une issue souvent fatale. La rage tue chaque année 59.000 personnes dans le monde, expose sur son site l'Institut Pasteur. Cette maladie affecte le système nerveux. Les neurones finissent par ne plus pouvoir commander le fonctionnement du cœur ou la respiration. Après développement des premiers symptômes (difficulté à avaler, anxiété, agitation), l'issue est très souvent fatale après une phase de coma.

Un enfant mort en France en 2017. La maladie se transmet souvent par le chien mais le virus est aussi présent chez les chauves-souris sur le continent européen. "Aucun cas de rage humaine acquise sur le territoire français métropolitain n’a été rapporté depuis 1924. En 2008, un cas humain a été rapporté en Guyane probablement suite à une morsure de chauve-souris", rapporte l'Institut Pasteur. Le dernier décès enregistré en France lié à cette maladie est le cas d'un enfant de 10 ans après un séjour au Sri Lanka.