Nicole Bacharan : "Donald Trump souhaiterait être un Poutine ou un Erdogan"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Nicole Bacharan, spécialiste des États-Unis, estime que le président américain, vivement critiqué après sa rencontre avec Vladimir Poutine, "est un leader autoritaire dans un système démocratique".

INTERVIEW

Donald Trump est sous le feu des critiques, y compris dans son propre camp. Le président américain tente depuis mardi de limiter les dégâts causés par sa rencontre avec Vladimir Poutine, lors de laquelle il a affirmé ne voire "aucune raison pour laquelle la Russie" se serait ingérée dans l’élection présidentielle de 2016, malgré les conclusions en ce sens des services de renseignement américains.

"Son comportement est d’une inconséquence totale avec ce qu’est la démocratie américaine. Donald Trump est un leader autoritaire dans un système démocratique, avec des institutions lourdes qui le contraignent. Il souhaiterait être un Poutine, un Xi Jinping ou un Erdogan", estime Nicole Bacharan, spécialiste des États-Unis interrogée sur Europe 1 mercredi soir.  

"Tout ce qu’il déteste, ce sont les démocrates européens". "Donald Trump va spontanément vers ces leaders-là, à qui il aime ressembler. Tout ce qu’il déteste, ce sont les démocrates européens", a poursuivi la spécialiste. L’attitude de Donald Trump, qui a consterné jusque dans son propre camp (le parti républicain), peut-elle lui coûter son avenir politique ?

"Son avenir politique est menacé si son électorat l’abandonne. Mais ce n’est pas le cas pour le moment", tranche Nicole Bacharan. "Donald Trump donne à ses plus fidèles électeurs une vision du monde qui leur plaît. Pour lui, le monde est très simple : il y a les bons et les méchants ou les gens qui doivent payer les États-Unis."