Un violent séisme frappe le Mexique : au moins 225 morts

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Un séisme d'une magnitude 7,1 sur l'échelle de Richter a été ressenti mardi dans le sud du pays et jusque dans la capitale Mexico. Au moins 225 personnes sont mortes. 
L'ESSENTIEL

Un séisme d'une magnitude de 7,1 sur l'échelle de Richter a été ressenti mardi au Mexique, faisant au moins 225 morts, selon un bilan provisoire du directeur de la Protection civile. Un bilan précédent faisait état de 248 morts. Ce tremblement de terre est survenu quelques heures après des exercices antisismiques qui se sont déroulés dans l'ensemble du pays, le jour même de l'anniversaire d'un séisme qui fit des milliers de morts à Mexico en 1985.

Les principales infos à retenir

• Un séisme d'une magnitude de 7,1 sur l'échelle de Richter a frappé le Mexique mardi

• Un bilan provisoire paru mercredi fait état d'au moins 225 morts, dont 21 enfants ensevelis sous leur école

• Il est intervenu 32 ans jour pour jour après le séisme de 1985 qui avait fait plus de 10.000 morts

>> Au moins 225 morts, selon un bilan provisoire

Le violent séisme de magnitude 7,1 a fait au moins 225 morts. Sur les victimes, on compte 94 décès à Mexico, 71 dans l'État de Morelos, 43 dans celui de Puebla, 12 dans l'Etat de Mexico, quatre dans le Guerrero et un à Oaxaca, selon le directeur de la Protection civile, Luis Felipe Puente.

La capitale, mégalopole de 20 millions d'habitants, a été fortement ébranlée par la secousse. Selon l'Institut géologique américain (USGS), l'épicentre du tremblement de terre a été localisé à quelques kilomètres au sud-est d'Atencingo, dans l'État de Puebla, à une profondeur de 51 kilomètres. Cette nouvelle secousse intervient quelques jours à peine après un tremblement de terre de 8,2 dans le sud du pays qui avait fait une centaine de morts début septembre.

001_SK9IE_preview

Source : AFP

>> 26 morts dans une école à Mexico 

Un drame a particulièrement endeuillé la ville de Mexico. 26 personnes sont mortes dans l'effondrement partiel d'une école dans la capitale. Le bilan fait état de 21 élèves âgés de 7 à 13 ans et 5 adultes décédés, et entre 30 et 40 disparus, selon les services de secours. "Une partie du bâtiment s'est effondrée et un nuage de poussière est venu sur nous", a raconté aux médias une institutrice de l'école, Maria del Pilar Marti, la bouche et le nez protégés par un masque.

Depuis la secousse, les secours sont engagés dans une véritable course contre la montre pour retrouver les disparus. Une équipe de volontaires, équipés de lampes frontales, transporte également de grosses poutres de bois pour soutenir des plafonds qui menacent de s'effondrer. La zone est bouclée par l'armée.

>>De nombreux habitants privés d'électricité 

Environ 40% de la ville de Mexico et 60% de l'Etat de Morelos se trouvaient sans électricité mercredi. Le séisme a fait par ailleurs s'effondrer au moins une cinquantaine d'immeubles à Mexico. Des images impressionnantes, publiées sur les réseaux sociaux, montrent l'étendue des dégâts dans la capitale. Les écoles ont également été évacuées et fermées.

mexico600

Source : AFP

>> Des habitants en panique dans les rues

Des habitants paniqués sont descendus en nombre dans les rues au moment de la secousse. La télévision et les réseaux sociaux ont montré des bâtiments effondrés, des véhicules écrasés par la chute de débris dans la capitale. "On nous rapporte des immeubles endommagés", a tweeté le gouverneur de l'État de Puebla, Tony Gali. Par ailleurs, l'aéroport international de Mexico a annoncé sur son compte Twitter la suspension de son activité. 

"Tout le monde pleurait, criait". "J'ai vu deux bâtiments s'effondrer devant moi. Les gens n'ont pas pu sortir à temps", confie sur Europe 1 Julio qui se rendait à son travail au moment de la secousse. "Les gens sont sortis dans la rue, tout le monde pleurait, criait et puis on a essayé de sortir les gens des décombres. Il y avait une forte odeur de gaz, plusieurs explosions. Les pompiers nous ont interdit de fumer dans la rue. On est vraiment sous le choc".

"J'étais dans un taxi, on a senti la voiture qui bougeait de tous les côtés", témoigne par ailleurs Freddy, musicien français installé à Mexico. "Les immeubles dansaient. C'était fort au point de ne plus tenir debout. Les personnes effrayées pleuraient".

Séisme : la stupeur et l'effroi des habitants de Mexico