"Megxit" : la famille royale s'accorde sur "une période de transition"

, modifié à
  • A
  • A
Famille royale Angleterre 1:02
La famille royale d'Angleterre a trouvé un accord sur la prise de distances annoncée par Harry et Meghan. © AFP
Partagez sur :
La reine Elizabeth II a annoncé soutenir la décision d'Harry et Meghan de se mettre en retrait de leurs obligations et de la famille royale. A la suite d'une réunion de crise ce lundi, ils se sont accordés sur "une période de transition". 

Un accord se dessine après une réunion de crise de la famille royale britannique. La reine d’Angleterre Elizabeth II avait convoqué lundi Harry et Meghan, ainsi que Charles et William, pour échanger sur la décision du couple princier de se mettre en retrait de la famille royale. Et à la surprise générale, la reine annonce soutenir la décision du couple. Pourtant, toute la presse britannique la présentait comme "extrêmement fâchée" contre Harry et Meghan. La monarque a tout de même précisé qu’elle aurait préféré qu’ils restent et qu’ils continuent à travailler pour la famille royale, mais annonce comprendre leur décision et accepter que le couple veuille vivre une vie plus indépendante.

"Une période de transition"

La reine Elizabeth II et la famille royale se sont ainsi accordés sur une "période de transition" permettant au prince Harry et à son épouse Meghan de se mettre en retrait, pendant laquelle ils vivront entre le Royaume-Uni et le Canada. Le couple ne veut plus toucher de fonds public. Une indépendance financière qui suscite encore des questions.

La souveraine de 93 ans dit "soutenir entièrement" le choix du couple princier et a demandé que les décisions finales soient trouvées "dans les jours qui viennent", soulignant qu'il restait "du travail à accomplir" sur ces questions "complexes".

Europe 1
Par Joanna Chabas, édité par Mathilde Durand